Vous visitez La Possonnière

 

 Bienvenue à La Possonnière

Connexion au réseau R-Mesh
 Choisissez votre parcours préféré
En choisissant un parcours type, vous orientez la visite vers un public spécifique.
Les fiches illustrant les points remarquables sont rédigées par rapport à un public précis.
 A visiter à La Possonnière :
Plot Parcours Les 12 points remarquables
1 Adultes Histoire
1 Tout Public Inscriptions façade
2 Tout Public   Les communs
3 Tout Public   Salle 1
3 Adultes   Salle 2
3 Enfants   Bibliothèque XIXème siècle
4 Tout Public   Le poète
5 Tout Public   Cour et façade nord
5 Adultes   Les roses
6 Tout Public   Dans les alentours à Couture
8 Tout Public Renseignements et programme culturel
10 Tout Public   Poesie de la Possonnière...
 La Possonnière vous accueille

Le Manoir de la Possonnière se trouve sur la commune de Couture sur Loir.

Loys de Ronsard, père du "Prince des poètes", à son retour des guerres d'Italie en 1515, agrémenta la bâtisse de sculptures et devises inspirées de l'architecture italienne... Et en fit ainsi une des premières demeures Renaissance de France.


Pierre de Ronsard est né à la Possonnière en septembre 1524. Hormis 6 mois passés au collège de Navarre à Paris, sa jeunesse, jusqu’à 12 ans, est vécue ici. La forêt de Gastines, le Loir, les coteaux creusés de caves accueillent ses jeux et ses rêves :


                               « …Je n’avais pas douze ans qu’au profond des vallées,


                               « Dans les hautes forêts des hommes reculées,


                               « Dans les antres secrets, de frayeurs tout couverts,


                               « Sans avoir soin de rien je composais des vers… »


Tonsuré à l’âge de 19 ans, Pierre peut désormais profiter des bénéfices ecclésiastiques. Tout au cours de sa vie, essentiellement passée à la cour de France (Paris) dont il devint le poète officiel en 1554, il possède ainsi plusieurs sites religieux sans être pour autant rentré dans les ordres.


En 1565, c’est l’acquisition du prieuré de Saint Cosme, près de Tours. Puis, un an plus tard il devient prieur de Sainte Marie-Madeleine de Croixval (Ternay) et de Saint Gilles (Montoire sur le Loir) situés à quelques kilomètres de sa maison natale.


Décédé à l’âge de 61 ans au prieuré de Saint Cosme, il est inhumé dans le chœur de l’église.